Jardin d’Hiver

Je voudrais du soleil vert
Des dentelles et des théières
Des photos de bord de mer
Dans mon jardin d’hiver
Je voudrais de la lumière
Comme au Nouvelle Angleterre
Je veux changer d’atmosphère
Dans mon jardin d’hiver
Ma robe à fleurs sous la pluie de novembre
Tes mains qui courent, je n’en peux plus de t’attendre
Les années passent, qu’il est loin l’?ge tendre
Nul ne peut nous entendre
Je voudrais du Fred Astère
Revoir un Latécoère
Je voudrais toujours te plaire
Dans mon jardin d’hiver
Je veux déjeuner par terre
Comme au long des golfes clairs
T’embrasser les yeux ouverts
Dans mon jardin d’hiver
Ma robe à fleurs sous la pluie de novembre
Tes mains qui courent, je n’en peux plus de t’attendre
Les années passent, qu’il est loin l’?ge tendre
Nul ne peut nous entendre

Finally, here comes the autumn and those beautiful falling yellow leaves. I love this season and the coming one.

It reminds me of a very romantic paragragh of lines in “Paris, Je T’Aime”, by Natalie Portman:

Listen. There are moments when life calls out for a change. A change. It is just like the seasons. Our spring was wonderful. But the summer is over. For a long time. And we missed the autumn. Now suddenly, it is cold, so cold that everything freezes. My heart stopped. Our love fell asleep, it was surprised by the snow. But those who are sleeping in the snow, do not notice death. Keep well.

这篇文章来自 拉姆家 IMZHI,地址 Jardin d’Hiver